•    

    Voir taille réelle Miss cocotte aimerait bien rentrer !!

       
    Les 2 autres semblent leur dire "non c'est interdit pour nous ils n'aiment pas qu'ont fasse caca

    partout"

    Voir taille réelle

    2 commentaires

  • C'est bien connu ! les chats adorent les cartons , dans celui ou il y a kaid le siamois et tom le tout blanc , sous le rabat se cache la petite léa ,voyez le bout de son oreille  !
     
    ils dorment , s'amusent , frotte leur museau.. et nous font bien rire ! je me pose la question , pourquoi les chats aiment le carton ?? ils préfèrent ça aux jolies corbeille en osier  spéciale chats !! vos chats font pareils ?
     

    votre commentaire
  •  
     
     

    Les chats siamois sont en voie d’extinction, comme beaucoup d’autres espèces. Ils doivent sans doute être victimes de leur mauvaise réputation de « chats caractériels » qui est totalement fausse.
     En effet, c’est un chat qui a du caractère mais qui est très affectueux. Il est particulièrement attaché à ses maîtres et peut être éduqué comme un chien dans son plus jeune âge. Ce n’est pas un chat vagabond, il aime son logis et la chaleur.
    Kaid , porte mal son nom ,c'est un grand timide ,seulement vers ses 3 ans il a demandé des câlins  ( avant il se cachait on ne le voyait que pour les repas ) il est discret et peureux ,quand il a besoin d'amour il se frotte contre notre visage ronronne comme une mobylette et nous "pétrit " avec ses pattes c'est un amour de chat !!

    votre commentaire


  •  


    Epitaphe d'un chat

    Petit museau, petites dents
    Yeux qui n'étaient point trop ardents
    Mais desquels la prunelle perse
    Imitait la couleur diverse
    Qu'on voit en cet arc pluvieux
    Qui se courbe au travers des cieux
    La tête à la taille pareille
    Le col grasset, courte l'oreille
    Et dessous un nez ébénin
    Un petit mufle léonin
    Autour duquel était plantée
    Une barbelette argentée
    Armant d'un petit poil follet
    Son musequin damoiselet
    La gorge douillette et mignonne
    la queue longue à la gueunonne
    Mouchetée diversement
    D'un naturel bigarrement :
    Tel fut Belaud la gente bête
    Qui des pieds jusques à la tête
    De telle beauté fut pourvu
    Que son pareil on n'a point vu.

    Joachim du Bellay


    votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique